Image Me Alexandre Duval-Stalla - YouTube

Me Alexandre Duval-Stalla - YouTube


Me Alexandre Duval-Stalla - YouTube

De la rhétorique de l'homme de loi au style de l’écrivain

L'avocat a écrit trois biographies croisées pour Gallimard. Alexandre DUVAL-STALLA (https://www.youtube.com) opte pour la biographie croisée, un mode narratif original. L'avocat pense que son amour de la lecture lui a permis de mieux appréhender le monde et de forger sa personnalité. Alexandre DUVAL-STALLA a aussi en projet l’écriture de fictions.

Commission d'office, Lire pour en sortir : un avocat qui s'engage

"Lire pour en Sortir", une association qui promeut la lecture en milieu carcéral, est soutenue matériellement par son cabinet. Depuis qu’il est avocat, Alexandre DUVAL-STALLA s'implique fréquemment dans la défense en urgence. Il accepte l'aide juridictionnelle et les commissions d'office. Parmi 2 000 bénévoles au niveau national, Alexandre DUVAL-STALLA apporte son concours à la principale association menant des actions en milieu carcéral : le Secours Catholique. Elu en 2005 à la Conférence des Avocats du Barreau de Paris, comme secrétaire, l'avocat a eu la possibilité d'être responsable des commissions d'office au tribunal de grande instance.

Alexandre DUVAL-STALLA a créé son cabinet d’avocats il y a dix ans. Les dossiers de litiges liés au monde du travail sont la spécialité du cabinet DUVAL-STALLA. Les clients de l'avocat bénéficient de ses connaissances dans tous types de contentieux. Alexandre DUVAL-STALLA et ses confrères défendent des justiciables devant toutes les juridictions, civiles ou sociales.

L'association Lire pour en Sortir, initiée par Alexandre DUVAL-STALLA

A l’initiative d’Alexandre DUVAL-STALLA, les parlementaires ont voté un amendement, lequel prévoit des remises de peine pour les détenus faisant l’effort d'apprendre le calcul, l'écriture et la lecture. Pour l'avocat, la lecture joue un grand rôle dans le processus d'incarcération, mais aussi de resocialisation des personnes condamnées. En 2014, Alexandre DUVAL-STALLA fonde une association qui s'est fixée pour objectif la resocialisation des personnes incarcérées par les livres. Elle a été baptisée LPES (Lire pour en Sortir).